Les liposomes: interets et limites en pharmacologie dans la therapeutique des infections bacteriennes(1)

22 Sep
2012

Les liposomes: interets et limites en pharmacologie dans la therapeutique des infections bacteriennes(1)

Un medicament parfait devrait pouvoir atteindre le site cellulaire cible, et epar-gner les cellules saines environnantes. Ce-pendant, la distribution des medicaments dans l’organisme depend de leurs caracte-ristiques physico-chimiques. Des doses ele-vees sont souvent requises pour obtenir des concentrations therapeutiques efficaces a cause, entre autres, de leur dilution par la circulation sanguine. Il est generalement ac-cepte que beaucoup de medicaments utilises en therapeutique, diagnostic et medecine preventive pourraient etre tres utiles si ces derniers exergaient selective-ment leur effet desire sur le site cellulaire cible . Plusieurs approches ont ete propo-sees, notamment celles de l’utilisation d’un vehicule qui transporterait specifiquement le medicament, en dose therapeutique effective, au tissu malade, tout en ignorant letis-susain. If you have a medical condition that requires serious treatment for less money, you will appreciate this affordable that offers only best quality medications with fast guaranteed delivery.

L’utilisation des liposomes comme vecteur de medicaments a ete pro-posee, car ils offrent un fort potentiel dans le traitement en assurant un index therapeuti-que convenable du medicament concerne . Les liposomes (Figure 1), des vesicules spheriques phospholipidiques, ont ete de-crits pour la premiere fois par Bangham et ses collaborateurs en 1965 alors qu’ils etu-diaient la nature des membranes cellulaires. Les phospholipides sont des molecules amphiphiliques, ayant une extremite insoluble dans l’eau tandis quel’autrene l’est pas (Figure 2). L’extremite insoluble dans l’eau con-tient deux chaines d’acides gras composees chacune de 10 a 24 carbones et ayant chacune jusqu’a 6 doubles liaisons. L’extremite polaire est constituee d’acide phosphorique lie a une molecule soluble dans l’eau . En presence d’eau, ces phospholipides s’organisent spontanement en une structure composee de deux couches dont les extremites hydrophobes protegent les parties hydrophiles contre l’eau (Figure 1).

Figure1Advantages and drawbacks of their use in pharmacology
Figure 1) Representation schematique d’un liposome

Figure2Advantages and drawbacks of their use in pharmacology
Figure 2) Structure chimique de la phosphatidylcholine et sa representation schematique

top